La contraception

Quelle contraception choisir ?

Choisir un mode de contraception adapté à son mode de vie, ses envies et sa santé est essentiel. Pour éviter une grossesse à chaque rapport sexuel, il existe trois principaux modes contraceptifs.

contra-presTout d’abord, il y a le préservatif masculin.
Généralement en latex, le préservatif se déroule sur le sexe masculin en érection . Il empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin.
Il coûte environ 40 centimes l’unité en pharmacie.

Si vous n’avez réalisé aucun dépistage avec votre partenaire, il vous est vivement conseillé d’utiliser le préservatif pour tout rapport sexuel à risque. C’est important car il protège de la plupart des maladies sexuellement transmissibles (MST).

contra-pilEnsuite, le moyen le plus sûr pour éviter une grossesse est la pilule.
Ce contraceptif doit être prescrit par un médecin et ne peut être utilisé que par les femmes.
Attention : la pilule se prend quotidiennement, à heure régulière et sur le long terme. Si la femme oublie une prise, même d’un jour, elle n’est plus protégée pour le reste du mois. Mais il lui faut quand même terminer sa plaquette.

La pilule coûte entre 2 et 16 euros par mois.
Certaines sont remboursées à 65 % par la Sécurité sociale, d’autres ne le sont pas du tout. Renseignez-vous auprès de la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte (CSSM) et de votre mutuelle.

La pilule ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles.

contra-pharEn cas d’accident de préservatif ou d’un oubli de pilule, il existe la pilule du lendemain.
Elle doit être prise dans les 48h suivant le rapport sexuel non protégé. Vous pouvez la trouver en pharmacie.

La pilule du lendemain est gratuite pour les mineurs.

Enfin, pour plus de sécurité, il existe le stérilet.
Ne vous fiez pas à son nom : le stérilet ne rend pas stérile.
Efficace, il empêche les spermatozoïdes d’atteindre les ovaires. Une fois posé, on ne s’en préoccupe plus. On peut même le garder plusieurs années. Ce contraceptif est conseillé aux femmes ayant déjà eu des enfants.

Le stérilet coûte un peu plus de 30 euros. Il est remboursé à 65% par la Sécurité sociale.

uterusNe soyez pas inquiètes, dans un premier temps, les règles peuvent être plus abondantes et douloureuses.

À noter :
Comme la pilule, le stérilet ne protège pas des MST.

 

version mahoraise :