La discrimination

La discrimination, punit par la loi, se définit par le refus d’embaucher une personne en raison de son origine, son sexe, ses opinions, ses convictions religieuses ou son handicap.

dis-groupeLes condamnations pénales sont rares parce qu’il faut pouvoir prouver la discrimination dont on est victime. Mais la loi prévoit tout de même une sanction de 3 ans et 45000€ d’amende pour l’employeur.

Toutefois, sachez que certains métiers sont exclusivement destinés aux femmes. Comme ça peut être le cas dans le secteur de la mode par exemple.
Dans la même optique, les professions jugées dangereuses pour les femmes seront réservées aux hommes.

dis-prisonLors d’un entretien d’embauche, les questions posées par le recruteur doivent uniquement permettre d’évaluer les compétences du candidat. Si celui-ci s’estime victime d’une discrimination, il peut porter plainte auprès d’un commissariat ou auprès du procureur de la République.

dis-papierConstats d’huissiers, constats judiciaires ou témoignages aident à prouver la discrimination à l’embauche.
Le conseil des prud’hommes est compétent pour juger ce type d’affaire.
Ce sera ensuite à l’employeur, de prouver qu’il n’a pas commis de faute.

Si le candidat à l’embauche se plaint d’une administration,
il peut directement saisir le tribunal administratif.

 

version mahoraise :